Covid-19 : comment visiter un proche en EHPAD ?

La période de fête est passée et les recommandations étatiques concernant le virus, le confinement et les gestes de protection ont certainement impacté nos relations avec nos ainés. Certains se sont même retrouvés seuls et confinés en EHPAD ou en maisons de retraite sans voir personne d’autres que les soignants, sécurité oblige.

Chez Senectis, nous ne tenons qu’au bien-être de nos résidentes et résidents et celui-ci passe par les visites de leurs proches. Ainsi nos EHPAD de la Côte d’Azur vous offrent quelques recommandations qui vous seront utiles pour repenser les contacts avec vos aîné·e·s.

Produits anti-covid.
https://pixabay.com/fr/photos/handdesinfektion-d%C3%A9sinfection-4954840/

Continuer la lecture de « Covid-19 : comment visiter un proche en EHPAD ? »

Manque de sommeil : les proches aussi peuvent en souffrir

Nous ne vous apprenons rien en précisant que respecter son sommeil est la base d’une bonne hygiène de vie. En manquer peut avoir un impact sur le moral, les capacités cognitives et physiques mais surtout sur la santé sur le long terme. Et c’est d’autant plus vrai avec l’âge. Par ailleurs, en vieillissant, l’autonomie diminue et les troubles du sommeil augmentent d’autant plus. Dans les Ehpad Senectis de la région PACA le respect du sommeil des résidents est au cœur de nos préoccupations.

Personne âgée dormant sur un banc.
https://pixabay.com/fr/photos/l-homme-personne-le-sommeil-sommeil-772718/

Continuer la lecture de « Manque de sommeil : les proches aussi peuvent en souffrir »

Peut-on réduire nos risques d’avoir Alzheimer ?

Ne tournons pas autour du pot, oui, il est possible de prévenir la maladie d’Alzheimer grâce à un bon respect de son hygiène de vie !

C’est en tout cas ce qu’affirme une étude publiée le 30 juillet dans la célèbre revue The Lancet. Les scientifiques qui en sont à l’origine déterminent 12 facteurs de risque que nos Ehpad Senectis dans les Alpes-Maritimes se chargent de vous transmettre.

Personne âgée lisant le journal sur un banc.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/adulte-banc-banc-en-bois-brouiller-1652340/

Continuer la lecture de « Peut-on réduire nos risques d’avoir Alzheimer ? »

Des ateliers de réminiscence à Senectis ?

Les Ehpad Senectis accueillent des personnes âgées dépendantes. Elles peuvent l’être pour différentes raisons, notamment parce qu’elles souffrent de maladies neurodégénératives. Ces maladies ont de nombreux effets dont l’un principal est de causer des troubles de la mémoire. Afin de les aider à surmonter ceci nous proposons des ateliers de réminiscence.

Personne âgée qui regarde sa photo de mariage.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/a-l-interieur-a-la-mode-adulte-bijoux-2269723/

Continuer la lecture de « Des ateliers de réminiscence à Senectis ? »

Personnes âgées : rire pour mieux vieillir

Nous avons tous eu l’expérience une fois dans notre vie d’un fou rire épuisant mais aussi du bien-être ressenti suite à celui-ci. Notre diaphragme est détendu, respirer est plus agréable, dans nos pensées tourbillonnent des ondes positives et nous semblons flotter sur un petit nuage. Ce sont les effets du rire et de la bonne humeur. Et si nous vous disions qu’il peut avoir des effets thérapeutiques, notamment chez les personnes âgées, vous le croiriez ? Les Ehpad de la région PACA Senectis reviennent dans cet article sur tous les bienfaits du rire.

Trois personnes âgées qui rigolent ensemble.
https://pixabay.com/fr/photos/personnes-heureux-rire-rires-2326123/

Continuer la lecture de « Personnes âgées : rire pour mieux vieillir »

Un quotidien plus serein en Ehpad Senectis

Le quotidien des personnes retraitées peut rapidement tourner en rond et devenir difficile à supporter lorsqu’elles sont en perte d’autonomie. Faire les courses, voir des amis ou se promener sont alors des moments sources de craintes et même d’angoisses. Les Ehpad, pour « Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes » permettent à ceux-ci de retrouver un quotidien confortable.

Protection de seniors
https://pixabay.com/fr/illustrations/personnes-%C3%A2g%C3%A9es-1505935/

Continuer la lecture de « Un quotidien plus serein en Ehpad Senectis »

L’humour pour faire avancer la recherche sur la maladie d’Alzheimer

Combattre Alzheimer avec le sourire de Tom Villa.
https://pixabay.com/fr/photos/boule-plage-heureux-oc%C3%A9an-rose-1845545/

Les EHPAD Senectis disposent d’unité spéciale pour accompagner les personnes souffrant de troubles de la mémoire comme la maladie d’Alzheimer. Aussi, pour répondre à vos questions, nous avons décidé d’y consacrer un dossier.

Cette pathologie est un sujet qui nous concerne tous. Elle frappe n’importe qui, sans aucune distinction sociale, peu importe sa condition physique ou ses capacités mentales. En France, plus de 900 000 personnes sont diagnostiquées positives. Dans le monde, 50 millions de personnes sont atteintes de démence. Une maladie insidieuse trop souvent passée sous silence tellement elle effraie la population, voire terrifie bon nombre d’entre nous. Pour libérer la parole, des comédiens tentent d’aborder le sujet avec le sourire.

Thierry Lhermitte et Tom Villa soutiennent la recherche

À l’occasion de la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, une vidéo intitulée Comment il s’appelle déjà ? a été dévoilée sur les réseaux sociaux le 21 septembre dernier. L’humoriste Tom Villa et le comédien Thierry Lhermitte jouent une scène de vie tout à fait banale. Celle de deux hommes se rencontrant par hasard dans la rue et s’installant à la terrasse d’un café pour discuter. On comprend très vite que les deux protagonistes se connaissent depuis longtemps. Mais, petit hic, Thierry nous laisse entendre à travers des apartés que son interlocuteur lui semble familier mais ne réussit pas à retrouver son prénom. Plutôt que de lui confesser ce petit oubli, il demande la carte d’identité de son interlocuteur en prétextant jeter un œil à sa photo pour constater à quel point il a grandi. Une situation qui prête à sourire tant elle semble commune.

Bienveillance et positivité pour aider les malades

En réalité, cette étourderie n’en est pas une. Il ne s’agit ni d’un trou de mémoire anodin, ni de sénilité mais bien d’un des symptômes de l’Alzheimer. Un symptôme que connaît bien Tom Villa puisque la maladie à touché sa grand-mère pendant 12 ans et depuis peu son grand-père. Dans ce spot de deux minutes, l’humoriste choisi de traiter le sujet de façon légère mais juste. Bien qu’il ne montre pas les aspects les plus cruels de la maladie, ce projet a le mérite de nous rappeler que la maladie existe toujours et qu’il faut continuer de soutenir la recherche, d’en parler et d’aller au delà des symptômes et de la peur. Car c’est avant tout avec beaucoup d’affection que les personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ne perdent pas totalement pied.

Des cours pour personnes âgées ?

S’il existe bien une idée reçue sur la vieillesse, c’est que l’on n’a plus rien à apprendre passé un certain âge. Pourtant, si l’enfant a une plasticité du cerveau et une capacité d’adaptation très souvent supérieures, les démarches d’apprentissage à l’âge adulte ou à la retraite ne peuvent être que profitable à leurs bénéficiaires. Ainsi, il n’est pas rare que nos Ehpad des Alpes-Maritimes proposent des cours, particuliers ou non, dans différents domaines.

Cahiers et ordinateur.
https://pixabay.com/fr/photos/ordinateur-%C3%A9cole-%C3%A9couteurs-livres-5130405/

Continuer la lecture de « Des cours pour personnes âgées ? »

Peut-on prévenir la perte d’autonomie d’une personne âgée ?

Tout le monde redoute le moment fatidique où il n’est plus possible d’aider soi-même une personne âgée en perte d’autonomie, rendant son inscription en Ehpad est inéluctable. Mais culpabiliser n’arrange rien, d’autant plus que dans ces établissements, il est certain qu’ils vivront mieux et seront entourés à toute heure.

Toutefois il est largement possible d’adopter des gestes au quotidien qui retardent la perte d’autonomie ou l’apparition de symptômes de maladies neurodégénératives par exemple.

Mains d'une femme âgée tenant une canne.
https://pixabay.com/fr/photos/main-humaine-femme-adulte-mains-3666974/

Continuer la lecture de « Peut-on prévenir la perte d’autonomie d’une personne âgée ? »