Séance de gym en visioconférence pour les seniors : une vraie bonne idée

Avec les périodes de confinement et l’arrêt momentané des sessions de sport pour les seniors, de nouveaux services ont vu le jour et se sont adaptés au mode de vie en distanciel. C’est notamment le cas pour les séances de gym douce en visioconférence.

Femme senior sportive.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-en-manteau-gris-debout-pres-de-la-riviere-6293192/

Continuer la lecture de « Séance de gym en visioconférence pour les seniors : une vraie bonne idée »

Découvrez les chaussons orthopédiques pour femmes Svadlï

À mesure que l’on vieillit, nos goûts et nos besoins évoluent. Autrefois, les baskets venaient à remplacer les pointes ou les talons. Aujourd’hui, beaucoup de seniors cherchent à s’équiper de chaussons orthopédiques. Mais chaque chausson ne se vaut pas, et beaucoup diffèrent tant par leur matériau que leur qualité. Chez Senectis, où nous œuvrons pour le bien-être des seniors, nous vous conseillons d’opter pour des sandales scandinaves Svadlï.

Massage des pieds
https://pixabay.com/fr/photos/physioth%c3%a9rapie-massage-des-pieds-2133286/

Soulager vos douleurs plantaires

Les pieds sont sans doute la partie du corps la plus sollicitée avec les mains et le cerveau. Il convient donc d’en prendre soin et de les protéger. Le problème est que la plupart des chaussures que nous portons au quotidien viennent serrer, compresser, voire dans des cas plus rares, remodeler le pied. Cela peut causer divers problèmes tels que des douleurs variées, des tendinites, et parfois même des infections dues au frottement. L’UFSP (pour Union Française pour la Santé du Pied), tire la sonnette d’alarme. Plus de deux français sur trois souffriraient au niveau des pieds et ce chiffre atteindrait même 72% chez les femmes.

Les chaussons orthopédiques comme remède

De prime abord, et en cas de douleurs vives et qui perdurent, il est nécessaire de consulter un podologue. Ce dernier pourra vous recommander ou non la prise d’un traitement, l’application d’une crème, ou vous rapprocher d’un kinésithérapeute. En cas de douleurs modérées, des solutions moins onéreuses et plus simples peuvent être mises en place. Parmi elles, le changement de chaussures, la mise en place de semelles orthopédiques ou des massages à réaliser soi-même. Enfin, opter pour des chaussons orthopédiques chez soi peut aussi s’avérer être une excellente solution. Plutôt que de rester pieds nus ou en chaussettes, il convient de détendre le ou les pied(s) douloureux.

Les sandales scandinaves Svadlï

Le marché des chaussures orthopédiques ne cesse d’évoluer et de nombreuses marques voient le jour chaque année. Imaginés et conçus pour les femmes, les chaussons Svadlï sont une alternative de premier choix. Confortable, la semelle et également légère et facilitera vos déplacements. La technologie Svadlï permet de soulager les douleurs plantaires. Les semelles orthopédiques sont rembourrées à hauteur de 4,5cm et s’adaptent à la forme de vos pieds. Le matériau texturé offre une qualité antidérapante aux chaussons, ce qui est un avantage majeur pour les seniors. Plusieurs couleurs toutes aussi jolies les unes que les autres sont disponibles sur le site de Svadlï : orange, bleu, noir, rose, jaune ou beige. Les pointures s’étendent du 34 au 45.

Hypertension : comment protéger votre cognition avec les antihypertenseurs

Une étude de l’Université de Californie a révélé qu’une partie des médicaments hypotenseurs sur le marché, permettraient de réduire le déclin cognitif. En revanche, elle confirme également que certains antihypertenseurs favorisent ce même déclin. Mais alors quels sont les bons hypotenseurs (ou antihypertenseurs) ?

Plaquettes de médicaments
https://pixabay.com/fr/photos/m%c3%a9dicaments-comprim%c3%a9s-m%c3%a9decine-cure-1853400/

L’hypertension artérielle et le déclin cognitif

L’hypertension artérielle, aussi appelée « HTA » dans le langage médical est source de déclin cognitif. Elle peut également causer d’autres troubles, voire même de la démence chez certaines personnes âgées. Le flux sanguin étant altéré, il ne circule pas correctement dans le cerveau est cause des dommages qui peuvent être irréversibles. Il s’agit d’un problème majeur au 21ème siècle puisque l’on considère que près de la moitié des adultes souffrent d’HTA.

À partir de quel taux souffrons-nous d’HTA ?

On considère une pression artérielle comme « haute » ou élevée, quand elle dépasse les 120/800 mm Hg. Pour abaisser cette tension, plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

  • Une modification du régime alimentaire.
  • Une pratique sportive renforcée et sollicitant le cardio. Par exemple, de la course à pieds, ou du crossfit.
  • La prise de médicaments dans certains cas. Si vous dépassez les 130/80mm Hg ou les 140/90 mm Hg, votre médecin vous conseillera généralement de suivre un traitement hypotenseur ou antihypertenseur.

Quels sont les hypotenseurs qui favorisent la cognition ?

C’est un essai clinique à grande échelle (près de 13 000 participants âgés de cinquante ans et plus), qui a permis de déterminer quels traitements étaient les plus adaptés en matière de cognition. Ce dernier a permis de déterminer que :

  • Chaque classe d’anti-hypertenseurs (inhibiteurs de l’ECA, récepteurs de l’angiotensine II, inhibiteurs calciques, et diurétiques), ont un effet différent et un mode de fonctionnement propre. Cela se traduit par des altérations différentes de la fonction cognitive.
  • Les hypotenseurs traversant l’hémato-encéphale permettent d’avoir une meilleure mémoire que les autres. En revanche, ils font également baisser l’attention.
  • Les inhibiteurs d’ECA et les RDA II sont généralement associés à de bons résultats sur la mémoire.

Le Dr Jean K. Ho, principal instigateur de la recherche, explique ainsi que les traitements contre l’hypertension, permettraient, dans le cas où ils traversent la barrière hémato-enchéphalique, de lutter contre le déclin cognitif. Il s’agit d’une découverte majeure, notamment dans le traitement de l’hypertension artérielle chez les seniors souffrant de problèmes de santé.

L’été arrive : comment protéger les seniors de la canicule ?

Les fortes chaleurs présentent un risque pour la santé de tout le monde mais en particulier des seniors. L’été arrive et les seniors sont particulièrement à risques en cette période très chaude de l’année. Il faut donc connaitre les bons gestes à adopter pour protéger les personnes âgées des différents dangers qui les guettent lors de l’été. Senectis, vos Ehpad dans le 06, vous en disent plus sur ce sujet.

Photo d'un soleil couchant.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/soleil-301599/

Continuer la lecture de « L’été arrive : comment protéger les seniors de la canicule ? »

La SNCF s’engage auprès des seniors

Dans un contexte sanitaire exceptionnel, la Société Nationale des Chemins de Fer souhaite accompagner les personnes âgées. Très fortement touchées par le COVID-19, les personnes retraitées paient un lourd tribut. Du point de vue de la santé d’une part, mais également économiquement. Cela est d’autant plus vrai chez les plus modestes d’entre eux et elles. Mesure phare de ce programme, le plafonnement du prix des billets de train pour les personnes âgées étant abonnées via le programme « TGVMax seniors ».

train
https://pixabay.com/fr/photos/flou-domicile-travail-navettage-1239439/

Continuer la lecture de « La SNCF s’engage auprès des seniors »

Jeunisme : fait social ou effet de mode ?

Jeunisme, âgisme, validisme, de nouveaux néologismes voient le jour chaque année, et il est parfois difficile de s’y retrouver. Mais alors, qu’est-ce que le jeunisme ? Il s’agit d’un terme souvent associé à celui d’âgisme. Cela se traduit par une volonté de favoriser les plus jeunes au détriment des aînés et ce dans bien des domaines.

Un sujet qui nous touche, forcément, dans nos maisons de retraite du 06.

bébé et personne âgée
https://pixabay.com/fr/photos/smartphone-face-femme-vieux-b%C3%A9b%C3%A9-1987212/

Continuer la lecture de « Jeunisme : fait social ou effet de mode ? »

Les maladies les plus fréquentes chez les personnes âgées

Lorsqu’on prend de l’âge, et plus particulièrement à partir de 60 ans, des maladies se déclarent. Les muscles et les os n’ont plus leur vigueur d’antan et commencent à se dégrader. Chez les personnes âgées, on remarque énormément de cas d’arthrose, d’ostéoporose et de polyarthrite rhumatoïde. Ces trois pathologies sont liées aux os et aux articulations du corps. Senectis vous explique leurs symptômes et comment les prévenir.

 

Personnes âgées faisant du yoga.
https://www.pexels.com/fr-fr/photo/sain-homme-couple-amour-6787498/

Continuer la lecture de « Les maladies les plus fréquentes chez les personnes âgées »

Easyphone : Le smartphone pour nos proches âgés

Pour les personnes âgées, la technologie est une notion un peu lointaine et peu familière. Cependant, elle peut s’avérer très utile dans leur quotidien. Il est très important de garder le contact avec eux qu’elles soient chez elles, en Ehpad ou en maison de retraite. C’est pourquoi Easyphone, une marque de mobiles intelligents, a développé pour nos seniors des appareils adaptés et intuitifs.

Femme âgée tenant un téléphone portable.
https://pixabay.com/fr/photos/femme-à-l-intérieur-personnes-3188750/

Continuer la lecture de « Easyphone : Le smartphone pour nos proches âgés »

Pourquoi les objets connectés sont utiles pour les seniors ?

Nos maisons de retraite dans les Alpes-Maritimes accueillent déjà le « coussin Viktor », un coussin connecté imaginé par un entrepreneur de la région. Ce coussin permet d’aider et d’accompagner les résidents dans leur quotidien afin d’appeler leur proche, de les prévenir ou même d’afficher des médias sur la télévision ou en audio.

Il existe de nombreux outils connectés qui sont utiles pour aider nos proches âgés et améliorer leur quotidien.

Tablette connectée.
https://pixabay.com/fr/photos/youtube-tablette-actualités-app-1719926/

Continuer la lecture de « Pourquoi les objets connectés sont utiles pour les seniors ? »