Les principes de la socio-esthétique en maison de retraite

La socio-esthétique est une discipline relativement jeune. Pratiquée depuis les années 1960, elle a pour but de soulager les personnes les plus fragiles. En maison de retraite, l’enjeu est double car sa pratique permet aussi aux pensionnaires de se reconnecter avec soi-même, se réapproprier son corps pour mieux le soigner.

Femme senior en train de profiter d'un soin esthétique en EHPAD.
https://pixabay.com/fr/la-facilit%C3%A9-femme-le-sommeil-jeunes-3106608/

Les vertus cachées des soins esthétiques pour les seniors

La peau des seniors a des besoins spécifiques auxquels des personnes formées peuvent répondre en appliquant des soins corporels adaptés à leurs problématiques. De plus, au-delà du simple plaisir de se faire chouchouter, la socio-esthétique permet de créer un lien social autre que médical. Elle encourage l’estime de soi, l’autonomie et la détente. Par ailleurs, n’oublions pas que la relaxation du corps et les bienfaits ressentis au cours de ces séances favorisent également l’apaisement de l’esprit.

Il n’y a pas d’âge pour prendre soin de soi

Dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes on aime aussi prendre soin de soi. Dans les maisons de retraite des Alpes-Maritimes Senectis, les pensionnaires ont accès à différents types de services incluant la pratique de la socio-esthétique, si ils ou elles le désirent. Coiffure, soins esthétiques, sophrologie et d’autres prestations sont réalisés par des intervenant∙e∙s extérieur∙e∙s de confiance. Grâce à ces soins annexes, les seniors s’offrent une parenthèse afin d’aborder la vieillesse plus sereinement.