Existe-t-il des raisons de ne pas confiner les Ehpad ?

Évidemment, il est plus qu’essentiel de tout faire pour préserver l’entièreté de la population face à l’épidémie de covid-19, qui risque de revenir sous forme d’une deuxième vague… Pourtant certains remettent en question le confinement des résidents en Ehpad. Les décisions reviennent aux dirigeants, leurs conseillers et surtout aux autorités de la santé, qui tiennent comptent des données liées à la maladie et d’autres aspects, comme ci-après, auxquels ils doivent aussi prêter attention.

Personne âgée assise sur un banc avec un masque
https://pixabay.com/fr/photos/personne-l-%C3%A2ge-homme-le-masque-5164404/

Continue reading “Existe-t-il des raisons de ne pas confiner les Ehpad ?”

La belle histoire d’une centenaire qui a vaincu la covid-19

En avril, un combat s’est tenu entre le coronavirus et Julia Dewilde, une centenaire belge qui a été acceptée en hôpital pour des problèmes respiratoires. Ce combat, qui a duré plus de deux semaines, s’est déroulé en même temps que son passage du centenaire. Avant de rentrer chez elle, dans sa maison de retraite, le personnel hospitalier lui a offert une haie d’honneur et un bouquet sur lequel était écrit « Joyeux Anniversaire ».

Coronavirus.
NIAID / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)

Continue reading “La belle histoire d’une centenaire qui a vaincu la covid-19”

Qu’est-ce que le plan bleu mis en place dans les EHPAD ?

En cas d’événements imprévisibles, inhabituels ou graves, l’État a mis en place les plans « blancs » pour les hôpitaux et les plans « bleus » pour les établissements médico-sociaux. En résumé, le plan bleu est un outil détaillant un ensemble de modalités à suivre en cas de crise sanitaire ou climatique . Il permet notamment une rapidité d’exécution pour faire face à une urgence ou à une situation exceptionnelle comme celle que nous vivons actuellement. Notre réseau d’EHPAD et de résidences de retraite tient à vous en informer et vous rassurer quant aux moyens mis en œuvre pour traverser cette crise sanitaire du mieux possible.

Distanciation physique

Quand a-t-il été créé ?

En 2003 a eu lieu une canicule exceptionnelle ayant entraîné près de 15 000 décès. À la suite de cette dernière, un arrêté ministériel a été décrété. Ce dernier stipule que les établissements hébergeant des personnes âgées doivent rédiger un plan de gestion de crise, le fameux « plan bleu ». Le cahier des charges à suivre est imposé par cet arrêté signé le 7 juillet 2005 et a été étendu aux EHPAD ainsi qu’aux établissements accueillant des personnes souffrant de handicap.

À quel moment est-il mis en place ?

Un plan bleu ne se déclenche pas sur un claquement de doigts mais généralement à la suite d’un événement important ayant lieu dans un département. Dès lors, le préfet peut activer un plan de secours. L’Agence régionale de santé (ARS) va se charger d’alerter les établissements concernés. Après cette annonce, les directeurs des établissements de santé déclenchent le plan bleu.

Les incidents pouvant déclencher cette suite de décisions sont nombreux. Il s’agit surtout d’événements sanitaires ou environnementaux pouvant causer une menace pour la santé publique. En ce moment, nous vivons une de ces menaces et l’affrontons avec courage et détermination. Nos ainés sont confinés et, depuis le 11 mars 2020, les visites dans les Ehpad sont interdites. C’est un des effets du plan bleu qui a été déclenché le 6 mars 2020. Le 28 mars, les personnes âgées placées dans les établissements médico-sociaux ont été isolées dans des chambres individuelles suite à la demande d’Olivier Véran, ministre de la Santé.

Qu’implique un plan bleu ?

Comme évoqué plus en amont, un plan, lorsqu’il est déclenché, requiert de remplir un cahier des charge qui devra être respecté scrupuleusement.

Déjà, un plan bleu implique la désignation d’une personne référente. Cette dernière sera responsable de la situation en période de crise dans l’établissement. Elle peut être le directeur, un médecin, ou un coordonnateur. À la suite de cela, des règles de bonnes pratiques à destination du personnel sont mises en place. Un protocole sur les modalités d’organisation en cas de déclenchement du plan d’alerte est également divulgué. Le plan indique s’il est appliqué à l’échelle nationale, régionale ou départementale.

Ensuite, parmi les préconisations à suivre, se trouvent celles concernant le confinement des résidents, des usagers et du personnel. Dans les cas où le confinement est nécessaire, comment doit-il être mis en place ? Pour l’épidémie actuelle, les visites sont interdites dans les EHPAD. De plus, les résidences renforcent les mesures en proposant, par exemple, des sas de décontamination ou le maintien des portes fermées.

Enfin, un plan bleu peut prendre en compte l’évacuation du personnel ou des résidents en cas de contamination.

En bref, le plan bleu permet d’anticiper les risques sanitaires ou environnementaux en créant une marche à suivre pour les aborder efficacement. Il permet ainsi d’améliorer la réactivité des établissements en réfléchissant à toutes les dispositions à prévoir pour préserver le bien-être et la santé des résidents.

Covid-19 : une séparation nécessaire pour la santé de tous

À situation exceptionnelle, mesures d’envergure oblige… Pour protéger les résidents de nos EHPAD dans les Alpes-Maritimes mais également leurs proches et les équipes soignantes, nous renforçons certaines habitudes, et en prenons de nouvelles.

Homme âgé qui utilise une tablette tactile.
Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Continue reading “Covid-19 : une séparation nécessaire pour la santé de tous”

Trois façons de limiter la propagation des maladies en EHPAD

Épidémie du coronavirus oblige, cette semaine le regroupement de maisons de retraite en PACA Senectis revient sur les trois gestes à adopter pour limiter la circulation des virus auprès des personnes les plus vulnérables, notamment les personnes âgées en EHPAD.

Masque médicaux, citron et médicaments.
Photo de Polina Tankilevitch provenant de Pexels

Continue reading “Trois façons de limiter la propagation des maladies en EHPAD”